Rencontre avec Émeline, praticienne certifiée en maïeusthésie


Emeline Seyer vous reçoit au Dan Tian les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 10h ou à 14h

Qu'est-ce que la maïeusthésie ?

C'est une approche de communication et de psychothérapie qui signifie « l'art d'être sensible à la mise au monde du soi ». Elle repose sur le principe que face à des vécus douloureux, on se coupe de parties de soi, par instinct de survie. La maïeusthésie permet de réhabiliter ces parties clivées et de guérir en douceur les blessures du passé.


Comment es-tu arrivée à cette pratique ?

J'y suis venue après un parcours en danse, éducation somatique, communication non-violente. Depuis 2005 j’accompagne des personnes de tous âges tout en poursuivant mon propre cheminement et mes recherches autour du développement de l’enfant, de la régulation du système nerveux, de la guérison des traumas et des blessures… en fait, de tout ce qui crée les conditions de la sécurité intérieure et affective, de la liberté d’être, du pouvoir d’agir et du déploiement du potentiel humain !


Qu’apporte la maïeusthésie de différent d’une autre approche ?

Elle permet d'intégrer et d'apaiser de façon durable, des vécus difficiles qui étaient restés en attente et non reconnus pendant parfois des générations. Et ce, sans avoir à les revivre ou à les décortiquer. Mais avec beaucoup de délicatesse, dans un mouvement de rencontre avec soi-même qui donne sa place à absolument tout ce qui nous habite et nous traverse.

Une dimension très forte de cette approche, c'est la position de non savoir, non pouvoir et non vouloir du thérapeute. Ça implique que le patient sait, le patient dirige. Le guidage du ou de la praticien-ne n'impose rien. Il-elle est là pour lui proposer les questions et les reformulations qui lui permettront de mettre les mots sur les ressentis, qui ouvriront les portes vers sa vérité, vers son chemin. A son rythme et à sa façon.

C'est une vraie reconquête de pouvoir sur soi, dans un monde où dès l'enfance on nous dicte ce qu'on est censé-e sentir, penser et faire dans telle et telle circonstance. On sort de ce paradigme-là pour mettre au monde qui nous sommes vraiment.


Ton conseil d'autorégulation ?

Le conseil n°1 c'est : quand vous êtes agité-e, chamboulé-e, stressé-e... marquez un temps d'arrêt. Prenez le temps de sentir et de nommer pour vous-même : quelle est l'émotion qui me traverse, là, tout de suite ? Comment est-ce qu'elle se manifeste dans mon corps ?

Au lieu de chercher à lutter contre l'émotion et à la dominer, faire cette démarche de connexion à votre ressenti aide à la traverser plus pleinement.


Pour plus d'infos sur Émeline accédez à son site en cliquant ICI


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square