top of page

Je suis un Centre, le Dån Tiån

"Je suis un centre"

Merce Cunningham, chorégraphe


En médecine chinoise notre centre se nomme le Dån Tiån. La première fois que j'ai entendu ce terme c'est lors de mes cours de Thaï massage avec David Lutt. Dès les premiers cours il nous partage cette information essentielle souvent oubliée. Cette notion est essentielle pour les masseurs car sans le renforcement de son centre on se fait mal très vite. Il est important de le stimuler lors de diverses pratiques, méditations, Arts martiaux ou de sa pratique personnelle. Cela a pour effet de renforcer la conscience de cette zone, mais aussi de la renforcer physiquement au niveau des muscles profonds.


Un massage demande beaucoup d'efforts, aussi bien physique que mental. La concentration est la clé. Entre autres, conscience de son centre et de sa respiration tout au long du massage est essentielle pour éviter de se faire très mal au dos, de concentrer ses forces en maîtrisant son équilibre.

On parlait plus souvent du Hara en japonais. Le Hara est en fait la notion d'une zone plus étendue et plus global du "centre". Le Dàn Tiàn, ou Kikaï Tanden , plus petite et précisément situé trois doigts sous le nombril au centre du corps.


​ ​


Le Dån Tiån ou Tan Tien signifie "Océan de l'énergie" en médecine chinoise. Il correspond au centre de gravité du corps. Centre énergique ou encore source vitale.